Non à la fermeture de la boutique SNCF à Fougères!

la-boutique-sncf-va-fermer

Le Parti de Gauche de Fougères dénonce le projet de la SNCF de fermer sa boutique fougeraise située boulevard Maréchal-Leclerc au 1er octobre 2016.

L’argument avancé par la compagnie ferroviaire est le même qu’à chaque casse du service public : ce service est coûteux et les habitudes des usagers ont changé avec l’arrivée d’internet. C’est ce même argument qui est mis en avant par la Poste pour justifier des 8 fermetures de bureaux en Ille-et-Vilaine. Cet argument est vrai. Cependant, il omet un élément capital: tout le monde n’est pas à l’aise avec internet et tout le monde n’y a pas encore accès. Il y a toujours des usagers pour qui la préservation d’une agence SNCF est importante.

Le service public n’ayant pas pour objectif premier d’être rentable, il doit être performant dès lors qu’il y a des usagers qui en ont besoin. Une ville de 20 000 habitants ne peut pas perdre son unique agence SNCF.

L’autre argument est l’absence de ligne de train à Fougères. Encore une fois c’est exact. Cependant, ceci n’empêche pas les Fougerais d’utiliser le rail, à Rennes ou à Vitré par exemple. Par ailleurs, plutôt que de fermer une boutique, la SNCF devrait être plus attentive aux revendications du collectif FRET que le Parti de Gauche soutient ; et ainsi envisager la mise en place d’une ligne entre Fougères et Rennes, en passant par Liffré. Ce projet n’aurait que des avantages : satisfaire les besoins des Fougerais et Liffréens qui travaillent à Rennes, désengorger l’A84 et limiter les émissions de CO2 liées à l’usage de la voiture, déjà en quantité trop importante dans notre département.